Rappel statistique

 

Le bâtiment et les travaux publics, un secteur marqué par une forte sinistralité, sur une tendance à la baisse malgré une légère augmentation en 2011.

Un effectif de salariés en diminution 

En constante diminution depuis 2008, l’effectif de salariés dans le secteur du BTP atteint 132 992 en 2011 (près de 139 000 en 2008) correspondant à 8,5% de l’effectif salarié global des régions Nord Pas-de-Calais et Picardie. Sur l’ensemble des secteurs d’activité, l’effectif de salariés a diminué de 0,2% entre 2010 et 2011 ; pour le BTP, la diminution est de l’ordre de -0,7%. De premières tendances pour 2012 démontrent une baisse continue de l’effectif de salariés qui s’orienterait vers un volume de 130 000 salariés. 

Comme pour les années précédentes, on relève dans le secteur du BTP en 2011, une fréquence des accidents du travail et une gravité deux fois plus importante que dans l’ensemble des secteurs d’activité.
 

Les accidents du travail dans le BTP et l’ensemble des secteurs d’activité

Comparaison France/régions Nord Pas-de-Calais Picardie

 

 

BTP

 

Tous secteurs d'activité

 

 

 

Nord Pas-de-Calais et Picardie

 

France

 

Nord Pas-de-Calais et Picardie

 

France

 

Nombre d'accidents du travail

 

9848

 

115 626

 

63 505

 

669 914

 

Indice de fréquence

 

74,05

 

73,05

 

40,34

 

36,23

 

Taux de fréquence

 

47,32

 

46,75

 

27,36

 

24,33

 

Taux de gravité

 

2,71

 

2,79

 

1,51

 

1,39

 

Indice de gravité

 

33,57

 

39,14

 

14,61

 

15,48

 

Source : CARSAT Nord Picardie, données 2011

 

Définitions
Indice de fréquence : nombre d’accidents du travail pour 1000 salariés
Taux de fréquence : nombre d’accidents du travail pour 1 000 000 d’heures travaillées
Taux de gravité : nombre de jours d’arrêt pour 1000 heures travaillées
Indice de gravité : total des taux d’incapacité permanente pour 1 000 000 d’heures travaillées

 

9848 accidents du travail avec arrêt sont déclarés en 2011 dans le secteur du BTP. On dénombre 14 accidents mortels, près du double de l’année 2010 où 8 accidents mortels ont été relevés. Les accidents du travail dans le BTP correspondent à 15,5% des accidents de la région.

Le secteur du BTP se distingue par :

- Une fréquence des accidents du travail deux fois plus élevée que pour l’ensemble des secteurs d’activité : 74,05 accidents du travail pour 1000 salariés en 2011 contre 40,3 pour l’ensemble des secteurs d’activité – Un indice de fréquence en région plus élevé qu’au niveau national.

- Un taux de gravité et un indice de gravité plus faible qu’au niveau national : 2,7 jours d’arrêt pour 1000 heures travaillées dans le secteur du BTP contre 2,8 au niveau national – Un indice de gravité de 33,5 dans le secteur du BTP contre 39,1 au niveau national.

 

A noter, en 2012 (premières tendances), le nombre d’accidents du travail avec arrêt tendrait à diminuer en s’établissant au niveau de 9000.

 

*L’ensemble des chiffres sont établis sur la base des établissements cotisant au régime général, les établissements appartenant au régime des indépendants ne sont pas pris en compte 

 

Indice de fréquence BTP – Tous secteurs d’activité

 

 
Source : CARSAT Nord-Picardie

 
Les chutes de plain-pied, manutentions manuelles et chutes de hauteur font partie des circonstances d’accidents de travail les plus fréquentes dans le secteur du BTP.

Les lésions les plus répandues sont les douleurs efforts lumbagos, les plaies, les contusions et entorses. Elles concernent 71% des lésions.

Globalement, il existe une variété de siège des lésions, tout comme pour les autres secteurs d’activité.
 

Une fréquence des maladies professionnelles nettement plus importante en 2011


 617 maladies professionnelles sont reconnues en 2011, dans le secteur du BTP. Il s’agit dans 92% des cas de troubles musculo-squelettiques. 5% des maladies professionnelles sont liées à l’amiante. Plusieurs autres maladies professionnelles sont dénombrées dont des cas de surdité.
 
4,6 maladies professionnelles sont indemnisées pour 1000 salariés dans le secteur du BTP en 2011 contre 4,2 tous secteurs d’activité confondus. En 2010, le taux dans le secteur du BTP était nettement inférieur, étant donné qu’il s’élevait à 3,6 maladies professionnelles pour 1000 salariés. On dénote une forte augmentation des maladies professionnelles en 2011. Néanmoins, une tendance à la diminution se dessine pour l’année 2012 avec une proportion de maladies professionnelles qui atteindrait environ 550.

Haut de page